A tort ou à raison

Image

J’ai récemment pris conscience d’un signe (parmi d’autres bien sûr) de l’entente équilibrée entre des personnes : la capacité d’assumer réciproquement ses torts.

En effet, il est souvent difficile pour chacun d’assumer de se tromper, d’avoir tort, et plus particulièrement de le montrer. Question d’orgueil. Nous vivons ça comme une honte, une marque de faiblesse qui nous met en position d’infériorité face à l’autre et qui nous donne l’impression de perdre le contrôle. Généralement nous le cachons, faisons preuve de mauvaise foi, nous trouvant des excuses.

Or, face aux personnes que l’on aime, on ne devrait justement pas avoir peur d’assumer ces moments de faiblesse momentanée. La confiance mutuelle devraient nous préserver de ce sentiment désagréable, qui mène bien trop souvent à de l’agressivité, comme moyen de protection.

Avec ma famille, et encore plus avec l’amoureux, je tiens particulièrement à accepter mes torts, les avouer et m’excuser si c’est nécessaire, sans pour autant en éprouver un sentiment négatif; cette peur d’être jugé (et condamné) par l’autre.

Il est important pour moi d’être honnête avec ceux que j’aime si je suis consciente que j’ai eu tort pour quelque chose.

C’est pour moi une preuve de respect, mais aussi de complicité.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Envie de me donner votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s