Déséquilibre intérieur

Ces temps-ci je ressors de mes weekends avec cette boule au ventre que je déteste, celle qui me rappelle que je ne suis pas heureuse dans mon boulot. Celle qui me rappelle que c’est ENTIÈREMENT de ma faute, qui me culpabilise de ne rien faire pour changer les choses.

Je suis en perpétuel dilemme intérieur, la raison et le cœur s’opposent sur la manière dont je gère ma vie.

La raison est là pour me rappeler que j’ai un emploi sûr (je suis fonctionnaire) et relativement tranquille (je parle niveau horaire et distance car niveau ambiance et stimulation intellectuelle, c’est pas tout à fait ça …) alors que le cœur sait très bien que je ne suis pas épanouie et que je déprime presque à m’imaginer vivre cette routine pendant les 30 prochaines années.

Mais pourtant je ne suis pas prête à changer, je manque cruellement de courage pour oser faire réellement changer les choses, tellement de freins que je me créé qui bloquent toute possibilité de changement. Et je m’en veux, terriblement.

Je rêve de pouvoir un jour dire aux gens que je rencontre que j’aime mon travail, que certes ce n’est pas facile tous les jours, mais que je suis contente d’avoir ce travail.

Mais tant que je serais bloquée par la peur du changement, embourbée dans ma routine bien ancrée jusqu’à aujourd’hui, et surtout que je ne saurais pas exactement ce qui pourrait vraiment me plaire comme travail, je serais coincée dans cette boucle du « travail alimentaire », cette horrible expression qui donne l’impression d’être une machine à faire de l’argent pour consommer, dans un cercle vicieux d’une société à laquelle je ne me sens pas en phase.

Pour contre balancer cela, je n’ai pas trouvé autre chose que de faire en sorte d’avoir une vie personnelle agréable, qui me donne l’impression de « vivre » et de ne pas passer à côté de ma vie. C’est à cela j’utilise mon énergie, celle de contrebalancer un quotidien morose.

Ma hantise est de me réveiller un jour, au crépuscule de ma vie, avec des regrets.

Je travaille donc énormément à trouver cet équilibre entre un quotidien fait de contraintes, parfois terriblement pesant et une vie privée plaisante, qui me donne le sourire.

Je suis actuellement en déséquilibre, je le sais. La balance penche plus du côté pénible de ma vie, mais je m’accroche de toutes mes forces remonter vers cette stabilité tant recherchée, celle où malgré les obstacles, on vit le cœur léger.

Publicités
Cet article a été publié dans La vie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Déséquilibre intérieur

  1. Mojito Cerise dit :

    Je te comprends entièrement aussi ! Et je pense que tu as raison de rechercher le plaisir et le bonheur dans ta vie personnelle, c’est le plus important après tout ! Mais il est vrai aussi qu’on passe beaucoup de temps au travail, et que ce serait génial de parvenir à supprimer cette boule au ventre, d’aller travailler avec le sourire ! C’est la lutte de nombreuses personnes, tu n’es pas seule, et tu as le POUVOIR, la possibilité de changer, de trouver une autre voie qui te plaise, et si tu dois prendre ton temps pour ça, pour réfléchir, pour savoir ce que tu aimes et faire la liste de tes priorités, alors qu’il en soit ainsi ! 🙂 Courage !

  2. fedora dit :

    Comme je te comprends…

Envie de me donner votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s