Brèves de séries #3‏

Aujourd’hui on a mauvais caractère, on s’aime passionnément et on a trop joué au petit chimiste
 BEAUTY AND THE BEAST (oui, parce qu’en anglais, ça fait vachement plus classe)
 
mon résumé personnel :
Quand les scientifiques loupent leur expériences sur les humains, ça fiche toujours le bordel après. C’est ce qui est arrivé à ce pauvre Vincent, médecin militaire à qui le gouvernement a injecté des trucs pas clairs qui font que maintenant il s’énerve pour un rien et que ça se lit (au sens propre) sur son visage (Hulk, si tu nous entends, on a trouvé ton cousin, la couleur verte en moins). Heureusement pour lui, il rencontre sur son chemin une jolie fliquette, la seule à être capable de canaliser ses accès de colère. Une histoire d’amour intense naît entre eux, malgré les obstacles.
mon avis personnel :
Honnêtement, si vous n’aimez pas les histoires romantiques, passez votre chemin. Toute la série repose sur la relation entre la « belle » et la « bête »; autour de laquelle se greffe bien sûr une histoire de rédemption et de quête d’une vie normale. Le schéma reste assez similaire d’une saison l’autre mais la force de la série repose sur son couple vedette qui a réussi l’exploit d’être vraiment attachant sans sombrer dans le niais. Bref, je suis une grande fan de Vincent et Catherine.
Publicités
Cet article a été publié dans séries. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Envie de me donner votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s