Ce que cache la méchanceté

Afficher l'image d'origine
Je le mentionne régulièrement ici, mais je suis quelqu’un de positif. Je tiens ça de ma maman qui a toujours su prendre les choses du bon côté, le fameux « verre à moitié plein ».
Je suis très heureuse d’avoir su développer cette vision de la vie, dont je suis persuadée qu’elle me permet d’avancer plus sereinement dans la vie.
A côté de cela, je côtoie, non pas par choix mais par obligation (sinon ça ferait longtemps que j’aurais coupé les ponts) une personne que je considère comme mon total opposé. J’aime la surnommer « the dark side ». Tout ce qui ne vient pas d’elle ou ne va pas dans son sens est forcement pris du côté négatif. C’est assez impressionnant (et effrayant) cette façon de tout retourner du côté noir de la chose, quand on y fait bien attention. Un rien est prétexte à critiquer, démolir un argument et accabler une personne.
J’avoue qu’une telle personnalité me fait peur et peut faire de sacrés dégâts quand on est dans son sillage. Car oui, la négativité est contagieuse, bien plus que la positivité (sinon on vivrait dans un joli monde sans guerre). Moi-même, malgré mon caractère, me rend compte de l’influence que peut parfois avoir cette personne sur moi.
Consciente de cette personnalité toxique, j’arrive généralement à reprendre mes esprits mais je m’entends parfois suivre son avis et penser comme elle. Et je déteste ça. Je me déteste quand je suis comme ça. Je ne veux pas être comme ça. Malheureuse.
Car oui, pour côtoyer de très près cette personne, je sais très bien ce qui se cache derrière cette négativité, cette méchanceté parfois, et cette rancœur. C’est le malheur, la tristesse.
Et vous savez quoi ? cette révélation change tout. On prend alors conscience que ce que cette personne fait subir autour d’elle n’est que la conséquence d’un mal-être général. Et que le mal qu’elle peut faire autour d’elle, elle se le fait d’abord à elle-même. Et que la personne qui souffre le plus au final, c’est elle.
Depuis, lorsque je rencontre des gens comme elle, je pense à cela et au lieu d’être en colère, de vouloir me rebeller. Je les vois plutôt comme des gens à plaindre. Ce besoin de cracher son venin, de noircir tout ce qui les entoure, d’empoisonner les autres, n’est que le reflet d’une vie triste et d’un mal-être psychologique.
Je me dis alors que moi, à côté, je suis heureuse et cela me donne justement la force d’essayer d’être une meilleure personne, comme pour rétablir un équilibre des forces.
Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Ce que cache la méchanceté

  1. Maman Kawazu dit :

    Je suis complètement d’accord avec toi, le problème c’est que ces personnes ne se rendent pas compte de leur propre mal-être. Je côtoie aussi une personne qui semble très sûre d’elle, du genre hyper coquette et qui adore se mettre en avant, elle est très gentille mais elle prend un malin plaisir à me lancer des piques constamment et à toujours tenter d’être au dessus et supérieure à moi. Elle a un esprit de compétition sur développée et elle veut toujours gagner… Je me suis rendue compte récemment qu’au fond, contrairement à ce qu’elle laisse penser, elle manque énormément de confiance en elle et le cache comme ça, elle a besoin de se sentir rassurée en étant meilleure que les autres et en gagnant (que ce soit dans un jeu ou dans la vie).

    Par contre tout dépend des personnes, ce sont des personnalités toxiques mais je ne pense pas que ça vienne seulement de leur mal-être. Je pense qu’elles ont parfois une nature quelque peu mauvaise… Parce que moi je manque beaucoup de confiance en moi et j’ai souvent été très mal, mais je n’ai jamais descendue personne et craché ma haine. Au collège par exemple j’ai vécu une très mauvaise période, je me trouvais laide et insignifiante, mais plutôt que de me moquer des autres je cherchais souvent à aider d’autres élèves en difficulté par exemple. Je n’ai jamais pu être aussi « mauvaise » même quand j’étais au plus mal voir envieuse… !

  2. fedora dit :

    Je suis d’accord avec toi sur ton analyse… sauf que… pour avoir côtoyé également ce genre de personne, de façon régulière, il y a un moment, même en sachant la tristesse et l’aigreur qu’il y a derrière, je n’en pouvais plus… trop de méchanceté, trop de « piques », trop de coups bas… Gros bisous

    • milizen dit :

      je suis d’accord. Ca n’excuse pas tout, mais ça permet de trouver une logique, une explication. mais la méchanceté, reste la méchanceté. parfois impardonnable.

Envie de me donner votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s